Sophrologie Caycédienne

Qu’est-ce que la Sophrologie ?

Du grec, SOS « équilibre », PHREN « conscience, esprit » et LOGOS « étude », elle désigne l’étude de la conscience en équilibre.

Elle fut créé par le professeur Alfonso Caycedo, médecin psychiatre, en 1960 à Madrid. Les traitements appliqués aux patients psychiatriques à cette époque tels que les électrochocs et le coma insulinique suscitaient chez le Dr Caycedo des questions. Il se demandait si l’on ne pouvait pas envisager d’autres méthodes plus humaines pour traiter la conscience pathologique.

Tout ceci l’amènera à s’intéresser à l’étude de la conscience et à la recherche de méthodes pour développer son équilibre.

Diverses rencontres au cours de sa vie et notamment un long voyage en Orient à la découverte de yogis et maîtres zen, participeront au perfectionnement de la méthode Caycedo. Cette méthode d’entraînement du corps et de l’esprit vise à développer une sérénité et un mieux-être. Elle se base sur des exercices de relaxation dynamique, sur la respiration et l’activation du corps et de l’esprit. La concentration, l’imagination et la contemplation nous permette d’être plus conscient du moment présent, de se projeter positivement vers le futur et de mettre en avant les sentiments positifs du passé.

L’importance de la répétition des entraînements vise à une meilleure intégration des sentiments, des sensations et des perceptions positives liées à la pratique.

Sophrologie Caycédienne

Les 4 principes fondamentaux

1) Principe d’action positive :

Les techniques et méthodes de la Sophrologie Caycédienne servent à activer le positif de l’être. Toute activation positive adressée à la conscience se répercute positivement sur toutes les structures de l’être.

2) Schéma corporel comme principe de réalité vécue :

La Sophrologie Caycédienne se déroule à travers le corps, à la conquête du schéma corporel comme base de l’existence. Le schéma corporel est fondamentalement le sentiment existentiel que chacun a de son propre corps.

3) Principe de réalité objective :

Elle s’attache à la personnalité du sophrologue qui doit comprendre et percevoir l’état de sa propre conscience face à la conscience de ses patients ou sophronisés.

4) Principe d’adaptabilité :

C’est la qualité qu’ont les techniques propres de la Sophrologie Caycédienne et la base.

Enfant, adolescent, adulte et personne âgée

Ses bienfaits sont multiples

La Sophrologie Caycédienne s’adresse à toute personne, enfant, adolescent, adulte et personne âgée.
Elle se pratique assis sur une chaise ou debout selon les exercices (toutefois la pratique peut s’adapter à toutes situations notamment pour les personnes alitées et les personnes en situation de handicap). Les yeux fermés pour mieux se recentrer sur soi-même, à travers ma voix, je vous guide tout au long de la séance.
Le premier rendez-vous consiste en un dialogue pour mieux vous connaître et cerner vos besoins.
Je vous propose ensuite une séance découverte pour vous présenter la Sophrologie Caycédienne, libre à vous de décider si par la suite vous souhaitez continuer.
img

Augmente la confiance et l’estime de soi

Améliore la qualité du sommeil

Aide dans la gestion de la douleur, des addictions

Meilleure gestion du stress, des émotions

Rééquilibrer et soulager différents maux

Etre plus présent à soi-même, au monde

  • – Prendre conscience de son corps afin de mieux l’écouter
  • – Apprendre à mieux respirer
  • – Développer un mieux-être, un apaisement de l’esprit
  • – Se préparer à et / ou mieux vivre un événement, une situation :
    Examen, compétition sportive, accouchement, séparation, deuil, perte d’emploi…
  • – Renforcer ses valeurs et ses capacités pour mieux exister
  • – Activer une vision positive de la vie et de sa vie

A travers la Sophrologie Caycédienne, nous pouvons créer notre propre réalité

Les évènements de la vie seront toujours présents, le plus important c’est comment nous décidons de les vivre. Maître de notre vie, responsable, nous cessons de subir, nous agissons.